Stimuler la croissance économique

L’industrie du film et de la télévision soutient une économie créative vigoureuse au Canada, où elle emploie des travailleurs dans chaque province et dans une diversité de compétences et de métiers. En 2016-2017, 171 100 travailleurs (techniciens d’effets spéciaux, maquilleurs, scénaristes, constructeurs de décors, charpentiers, etc.) occupaient un emploi soutenu par l’industrie, et ce, avec une production de films et d’émissions de télévision totalisant 8,38 milliards $ et générant un PIB de 12 milliards $ pour l’économie canadienne.

En 2016-2017, le volume global de la Production étrangère et des Services (FLS) au Canada était de 3,76 milliards $, et elle a permis l’embauche à temps plein de plus de 77 000 Canadiens et Canadiennes. Les trois-quarts des projets FLS au Canada sont des initiatives de producteurs américains.

Quand des films ou des émissions de télévision sont tournés en extérieur, ils favorisent le développement d’emplois, de revenus et d’infrastructures, offrant un élan immédiat à l’économie locale et créant un effet d’entraînement sur les emplois et l’innovation des autres industries. Dans certains cas, les films et émissions populaires peuvent également encourager le tourisme.

Pour en apprendre davantage sur l’apport économique de la production cinématographique et télévisuelle au Canada, voir : Profil 2017 : Rapport économique sur l’industrie de la production de contenu sur écran au Canada

La production à travers le Canada

Phénix Noir, une force économique cosmique qui a injecté plus de 189 millions $ dans l’économie québécoise

La production de The Bold Type (De celles qui osent) a dépensé 20 millions $ au Québec et créé plus de 350 emplois – MNP Economic Report

Channel Zero de Universal Cable Productions a fortement stimulé l’économie du Manitoba lors des deux premières saisons – MNP Economic Report  – Infographique ici

« Riverdale de Warner Bros. Television est un succès pour l’économie de la Colombie-Britannique, dépensant plus de 60 millions $ et créant plus de 1 000 emplois en deux saisons. » – MNP Economic Report – Infographique ici

Ça de Warner Bros. a engagé 1 255 comédiens et membres de l’équipe de production en 60 jours de tournage, dépensant plus de 28,9 millions $ en Ontario – Infographique ici

La Guerre de la Planète des singes de Twentieth Century Fox a injecté plus de 81 millions $ dans l’économie de la C.-B. – Infographique ici

Eyewitness de Universal Cable Productions a créé une vague économique dans le Nord de l’Ontario. La production a dépensé près de 30 millions $ et créé plus de 400 emplois en une saison – MNP Economic Report – Infographique ici

La production Arrow de Warner Bros. a été une manne pour l’économie britannico-colombienne, dépensant plus de 360 millions $ et créant plus de 7 000 emplois – MNP Economic Report – Infographique ici

L’Escadron suicide de Warner Bros. a dépensé plus de 80 millions $, revitalisant l’économie de l’Ontario

Star Trek Au-Delà de Paramount Pictures, Skydance et Bad Robot a dépensé plus de 69 millions $ en Colombie-Britannique et créé 3 925 emplois

La première ministre Wynne, le maire Tory, la Mark Gordon Company et ABC Studios annoncent la production de deux séries télévisées qui doivent être tournées à Toronto

La production de X-Men: Apocalypse de Twentieth Century Fox a dépensé plus de 105 millions $ au Québec

L’économie de la Colombie-Britannique a été encouragée par Supernatural de Warner Bros. Television, qui a dépensé plus de 500 millions $ et créé 9 500 emplois – MNP Economic Report

La production de Il était une fois d’ABC génère plus de 5 500 emplois et des dépenses de plus de 275 millions $, augmentant également le tourisme en Colombie-Britannique – MNP Economic Report – Infographique ici

Deadpool de Twentieth Century Fox a stimulé l’économie de la Colombie-Britannique – Infographique ici

La production de Suits : Les deux font la paire de NBCUniversal crée plus de 2 300 emplois en Ontario et dépense plus de 100 millions $ – MNP Economic Report – Infographique ici

Plus de ce
que nous faisons